Ces micro-organismes à multiples facettes peuvent déjouer les méthodes classiques de prophylaxie au sein des élevages. Ils présentent en effet une grande variété en termes de structure et d’expression antigénique (sérovars), et l’infection peut se manifester avec une ampleur et sous des formes très diverses. Cette diversité s’observe également en ce qui concerne le degré d’adaptation des sérovars aux différentes espèces hôtes. Toutes ces variables peuvent avoir un impact important sur les approches employées pour mettre en place les mesures de lutte au niveau des élevages, voire compromettre leur succès. Parmi les sources de contamination oro-fécale de l’être humain par Salmonella figurent la consommation et la manipulation d’aliments et d’eau contaminés, le contact direct avec les animaux, ou encore la transmission interhumaine. L’attribution des différents cas de salmonellose aux différentes sources de contamination est un domaine en constante évolution, avec des implications importantes en termes d’affectation des ressources à la prévention et au contrôle de la maladie.

En anglais
2015
21 × 29,7 cm ; 81 p.
ISBN 978-92-9044-982-9
Prix : 50 EUR